Biographie

Diplômé de l’Institut du cinéma et de la photographie, Jérusalem (classe réalisation et production), Raphaël Rebibo a vécu et travaillé à Genève.

1973, producteur exécutif du film Le Troisième Cri, d’Igaal Niddam, film suisse, grand prix du Festival international des Pays francophones à Dinard.

1974, producteur délégué Les Divorcés (Le Haut Mal), long-métrage suisse de Louis Grospierre, produit par Jean-Louis Misar et Telvétia.

1975, écrit, réalise et produit La Bulle, long-métrage suisse, Prix Golden Dove Award au festival des Amériques de Saint-Thomas en 1977 et une critique dithyrambique de la presse israélienne.

1984, écrit et réalise en Israël Edut Me’Ones, (pression sur un témoin) avec Anat Atzmon, Uri Gavriel produit par Cannon groupe.

1989, écrit, réalise et  produit (producteur exécutif)  Makom L’yad Hayam, (A place by the sea) film israélien culte, avec Anat Zahor et Alon Aboutboul.

Avec Idéal Films Lausanne et Gelfand film Israël, il a distribué plusieurs films dont, Padre padrone des Frères Taviani, Te souviens-tu de Dolly Bell ? et Papa est en voyage d’affaires d’Emir Kusturica, ainsi que Yes, Giorgio, l’unique film avec Pavarotti, produit par la Métro-Goldwyn-Mayer.

En 1997, il crée Magora Productions avec Martine Fitoussi, une société de productions de films dotée d’un département communication et publicité

En 2009, une rétrospective des films de Raphael Rebibo est présentée dans les cinémathèques de Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa.

En 2016, il écrit, réalise et produit Amor, Magora Productions France et Transfax Films Israel.