Image de l'article

Le 13 mai 2019,

Les Cinéastes de L’ARP ont appris avec une profonde tristesse la disparition de leur ami, Patrice Noïa, membre de L’ARP depuis 1993.

Patrice Noïa a commencé sa carrière dans le cinéma comme ingénieur du son, avant de réaliser plusieurs courts-métrages documentaires, puis de fiction. Son film Vive la Mariée est nommé en 1981 aux César dans la catégorie Meilleur Court Métrage de fiction. Il est aussi l’auteur du long-métrage Au nom du père et du fils (1992), un drame aux frontières du documentaire et de la fiction dans lequel il jouait, avec son fils, son propre rôle.

Patrice Noïa nous a quittés dimanche 5 mai, des suites d’une longue maladie. Les Cinéastes de L’ARP adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.