Image de l'article

Le 7 mars 2019,

Les Cinéastes de L’ARP ont appris avec une profonde tristesse la disparition de Med Hondo samedi dernier. Membre de L’ARP depuis 1990, Med Hondo était une figure emblématique et une voix forte du cinéma africain. Réalisateur de Soleil Ô (1967), sélectionné au Festival de Cannes, de Les Bicots-nègres, vos voisins (1973), ou plus récemment de Watani, un monde sans mal (1998), le cinéma de Med Hondo interrogeait le racisme et le néo-colonialisme.

Connu du grand public pour son travail de comédien de doublage, Med Hondo était aussi un réalisateur engagé sur toutes les questions d’indépendance et de création cinématographique. Les Cinéastes perdent un ami et un compagnon.


Le Conseil d’Administration

Photo : RUTMAN / TF1 / SIPA