Le 13 septembre 2019,

Les Cinéastes de L’ARP prennent connaissance avec satisfaction des annonces en faveur des auteurs faites par Franck Riester, Ministre de la Culture, dans son discours prononcé au Festival de La Rochelle.

Ils saluent l’annonce de la mise en place de dispositions législatives pour protéger le droit moral, dont le respect est un élément essentiel de notre indépendance et de notre souveraineté culturelle.

Depuis maintenant près d’un an, les Cinéastes de L’ARP alertent les pouvoirs publics et les acteurs du secteur du danger qui pèse sur toute la filière indépendante, notamment sur les réalisateurs et les producteurs, à cause de ces contournements qui se multiplient dans les contrats. Ces nouveaux usages traduisent des rapports de force déséquilibrés.

Il faut à tout prix réaffirmer le droit d’auteur dans toutes ses composantes, et préserver ainsi ce qui participe à la force de notre cinéma à travers le monde.

Que cette liberté soit préservée et confortée à travers la prochaine loi audiovisuelle est une avancée indéniable en faveur de la diversité culturelle.

Les Cinéastes de L’ARP resteront bien sûr vigilants, aux côtés du Ministère, afin que cette ambition politique se traduise aussi par l’instauration de clauses types, qui permettraient de punir sévèrement tout contournement du droit d’auteur.

 

Photo : ActuaLitté [CC BY-SA 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)]