Image de l'article

Le 14 février 2019,

Les Cinéastes de L’ARP se félicitent de l’adoption en trilogue de la Directive Droit d’Auteur. Cette étape historique est essentielle pour l’Europe, sa souveraineté face aux ambitions hégémoniques des Géants américains, et son ambition de politique culturelle à l’ère numérique.

La Directive permet plusieurs avancées majeures en faveur de la création indépendante. Elle rend les plateformes responsables des contenus qu’elles proposent et renforce leur obligation de transparence. Elle permet par ailleurs de mieux protéger à l’échelle européenne les auteurs, en reconnaissant le droit à une véritable rémunération juste et proportionnelle, principe fondamental sans lequel les artistes ne peuvent créer librement.

Avec ce texte, comme précédemment avec la directive Services de Médias Audiovisuels (SMA), l’Europe va dans le sens d’une régulation juste et moderne, qui réaffirme les principes fondamentaux de diversité et d’exception culturelle: ce sont ces valeurs qui doivent continuer à faire la force et la vitalité de la création européenne dans l’environnement numérique.

Les Cinéastes de L’ARP remercient le Président de la République Emmanuel Macron et les Ministres successifs de la Culture, Françoise Nyssen et Franck Riesterqui, pleinement mobilisés, ont permis de trouver un accord ambitieux entre les États membres de l’Union européenne. Les Cinéastes remercient également les parlementaires européens français qui depuis le début défendent des positions courageuses en faveur des créateurs – en particulier Virginie Rozière, Pervenche Bérès, Marc Joulaud et Jean-Marie Cavada, ainsi que la Commissaire européenne Mariya Gabriel qui a réaffirmé lundi à Berlin combien nous livrions ici «une bataille juste et en cohérence avec notre projet de société et nos valeurs».

Les Cinéastes de L’ARP restent pleinement mobilisés quant à la défense de ces mêmes principes, en vue de l’adoption définitive du texte en séance plénière du Parlement. Jusqu’au bout, nous veillerons à ce que cette Directive soit véritablement appliquée : alors que le non-respect des règles établies dans les Etats-membres devient un usage rampant, nous devons réaffirmer ensemble et avec force notre incontournable Droit d’auteur.