Le 29 novembre 2019,

Les Cinéastes de L’ARP ont appris avec consternation la déprogrammation du film « J‘accuse », notamment au Théâtre Auditorium de Poitiers (TAP).

En cohérence avec ses précédentes communications, L’ARP condamnera toujours, et avec la plus grande fermeté, tout acte politique qui s’apparentait à une forme de censure, qui contreviendrait à la liberté d’expression, et qui interdirait aux spectateurs l’accès à un film. Il est de notre devoir de ne jamais l’accepter, de nous assurer que les œuvres puissent toujours rester libres.