ASSOCIATION LA CULTURE AVEC LA COPIE PRIVEE

ASSOCIATION LA CULTURE AVEC LA COPIE PRIVEE

Le 8 avril 2008, 55 organisations lancent une opération commune en direction du grand public afin de mieux faire connaître le dispositif de copie privée.

Le but de cette démarche commune est de souligner le rôle d’un dispositif qui reste mal connu du grand public. Il participe pourtant de manière essentielle à la préservation de la diversité culturelle et de la vitalité artistique de notre pays (et des pays européens qui l’ont adopté) en assurant la rémunération des créateurs (75% des sommes collectées leur sont directement reversées) et en aidant plus de 4000 manifestations culturelles françaises.

Ensemble, ils veulent défendre un dispositif qui a fait ses preuves, qui s’est adapté aux évolutions technologiques, mais que les fabricants de matériels menacent sans cesse à de pures fins commerciales.

L’association a d’abord été présidée par Alain Corneau, puis aujourd’hui par Christophe Barratier :

La copie privée est un élément essentiel à la rémunération des créateurs et au financement de la vie culturelle de notre pays car 25 % des sommes perçues sont réservées à des actions d’intérêt général, alimentant de nombreuses structures (centres de formation, festivals, salles de spectacles, orchestres, etc.) et permettant à des artistes de se faire connaître ou de mener à bien leur projet… la suppression de la redevance, ou sa réduction serait une vraie catastrophe pour les créateurs, les professionnels et le public.


Les membres du Conseil d’Administration de l’association sont : ADAMI, ADAGP, L’ARP, PROCIREP, SACD, SACEM, SAIF, SCAM, SOFIA, SPEDIDAM, SPPF, UNAF.

Ils défendent la copie privée …

Il faut que la copie privée vive et le plus longtemps possible. Car, elle sert la création audacieuse, souvent hors marché. Elle est fondamentale pour la recherche et l’expression culturelle.

Pierre Jolivet, Vice Président de L’ARP

Quand j’étais petit, à l’école, on était puni si on copiait sur son voisin… Aujourd’hui, on nous dit que la copie , c’est légal… Bizarre, non ? Et bien justement non, parce qu’il y a « la copie privée »… Et la copie privée, c’est un truc formidable qui rémunère ceux qu’on a copiés (auteur, producteur et acteur) et qui, en plus, est la principale source de financement de la création vivante… Alors pour tous ceux qui ont été punis à l’école… (et pour les autres aussi, bien sûr !) copions en toute légalité et battons-nous pour que la copie privée dure et se développe.

Bertrand van Effenterre, Membre de L’ARP



Partager

Comments are closed.