DEPROGRAMMATION DE « CHEZ NOUS » : L’ANTI-DEMOCRATIE

DEPROGRAMMATION DE « CHEZ NOUS » : L’ANTI-DEMOCRATIE

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Les Cinéastes de L’ARP condamnent avec la plus grande fermeté la déprogrammation du film de Lucas Belvaux, Chez nous, dans le cinéma municipal du Luc-en-Provence, par le maire Front National de la ville, Pascal Verrelle.

Cette décision anti-démocratique est un acte de censure assumé. A travers elle, le Front National rappelle une nouvelle fois sa vision sélective et orientée de la culture. Il oublie aussi qu’il ne saurait y avoir d’art officiel.

Alors que nous serons prochainement appelés à choisir entre plusieurs projets de société, les Cinéastes de L’ARP tiennent à rappeler combien la liberté de création et la liberté d’expression demeurent des valeurs fondamentales, à défendre à tout prix.

Le Conseil d’Administration de L’ARP

Paris, le 20 mars 2017

Le Conseil d’Administration de L’ARP est composé de :

Claude Lelouch, Président d’Honneur

Julie Bertuccelli et Michel Hazanavicius, Co-Présidents

Dante Desarthe, Eric Lartigau et Radu Mihaileanu, Vice-Présidents

Camille de Casabianca, Joël Farges et Jean Marboeuf, Membres du Bureau

Evelyne Dress, Trésorière

Et les membres du Conseil d’Administration :

Patrick Braoudé, Costa Gavras, Nicolas Gessner, Pierre Jolivet, Cédric Klapisch, Gérard Krawczyk,

Thomas Langmann, Olivier Nakache, Jean-Paul Salomé et Eric Tolédano.

Contact Presse :

Marc Legrand – mlegrand[@]larp.fr – 01 53 42 40 01

CdP ARP – Déprogrammation de Chez nous 200317

Partager

Comments are closed.