HOMMAGE A LUCE VIGO

HOMMAGE A LUCE VIGO

PAR JOËL FARGES

Auteur Réalisateur Producteur, Membre de L’ARP

Luce Vigo s’est éteinte le 1er février dernier.

Tous ceux qui l’ont connue savent combien Luce incarnait l’esprit de son père.

Jean Vigo, mort à 29 ans fut le premier cinéaste de la liberté absolue et radicale.

Luce Vigo incarnait cette jeunesse permanente, cette détermination et cet amour fou du cinéma dès lors qu’il était libre et inspiré.

Critique éclairée et perspicace, cheville ouvrière des ciné-clubs, elle avait ses choix et ses engagements politiques, qui lui venaient de sa famille (son grand-père était l’anarchiste Miguel Almereyda, étranglé à Fresnes).  

Elle était la douceur et la bienveillance. Nous n’oublierons pas son sourire empreint d’une tristesse qui lui venait de ses origines lointaines, de Pologne du côté de sa mère et de Cerdagne par son père.

Toute sa vie, elle défendit le cinéma d’auteur avec conviction.

Elle va beaucoup nous manquer en ces temps troubles où la liberté de penser est très menacée.

L’ARP s’associe à la peine de ses proches, de sa famille et de ses amis, et leur adresse ses condoléances émues et sincères.

Partager

Comments are closed.