UN PUBLIC, UN REALISATEUR, UNE RENCONTRE

UN PUBLIC, UN REALISATEUR, UNE RENCONTRE

Les familles des quartiers : rencontre avec Djamel Bensalah

Le réalisateur Djamel Bensalah s’est rendu à Dijon le 9 juin 2010, pour la projection du film Neuilly sa mère qui s’est déroulée en soirée au Théâtre des grésilles.

Plus d’une centaine de spectateurs (enfants, jeunes, et familles du quartier) ont assisté à cette projection, gratuite, s’inscrivant dans le cadre des Ciné Quartier (un des volets d’action du dispositif Passeurs d’Images à Dijon et du festival Grésilles en fête).

A l’issue de la projection, une discussion s’est engagée entre le public et le réalisateur, autour du film (le casting, l’histoire, le décor…) mais également sur le parcours et la vocation du cinéaste.



Les lycéens : rencontre avec Karel Prokop

Le réalisateur Karel Prokop s’est rendu à Dijon le 4 février 2010 pour présenter son film Mémoires d’un chien-frontières à un public de lycéens réunis autour de lui au cinéma l’Eldorado.

A travers la vie de ce chien des gardes-frontière tchécoslovaque et grâce à de nombreux documents d’archives inédits, le réalisateur retrace avec humour et ironie l’histoire terrible du « rideau de fer » qui divisa l’Europe en deux dès les années 50.

Un débat animé a suivi la projection du film, entre les élèves, captivés par cette page de l’histoire qui reste totalement abstraite pour eux (nés 5 ans après la chute du Mur de Berlin…), les professeurs (enchantés de trouver grâce à ce film un support didactique pour leurs cours d’histoire) et le réalisateur (ravi de témoigner devant le jeune public de son passé de prisonnier politique).

Les étudiants des Beaux Arts : rencontre avec Michel Ferry

Vendredi 17 septembre 2010, le réalisateur Michel Ferry s’est rendu à Beaune, à la rencontre des étudiants de l’Ecole des Beaux-Arts, pour une journée d’initiation à l’Histoire du cinéma.

Durant cette journée, qui s’est déroulée dans une salle du Cap’cinéma de Beaune, Michel Ferry a souligné les évolutions du cinéma dans la forme, et dressé un parallèle audacieux avec la peinture.


Le jeune public : ciné-gouter

Un ciné-goûter a été offert pendant les vacances de Printemps (16 avril 2010), à des enfants (âgés de 4 à 6 ans) de centres aérés (Fontaine d’Ouche, Colombière quartier Greuze et Montmuzard) autour de la série de courts métrages d’animation L’Ecureuil qui voyait tout en vert.


La maison d’arrêt de Dijon

Une projection du film Nos ancêtres les Gauloises de Christian Zerbib s’est déroulée  avec la complicité de Passeurs d’Images pour les femmes de la Maison d’arrêt de Dijon, le 14 novembre 2011, en présence du réalisateur et d’une actrice du film.



Les lycéens : rencontre sur le thème du sport et du handicap

Vendredi 2 décembre 2011, près de 170 lycéens issus d’établissement d’enseignement général (lycée Montchapet) et technique (lycée Simone Weil, lycée Antoine Antoine) ont découvert le film de Régis Warnier  La ligne droite, suivi d’une discussion sur le thème ’’sport et handicap’’, animé par Patrick Ancet, professeur de philosophie et sociologie et référant handicap à l’Université de Bourgogne.

Partager

Comments are closed.