ACTIONS SCOLAIRES 2014

ACTIONS SCOLAIRES 2014

LES FILMS EUROPEENS

L’ARP, avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Bourgogne et en relation avec le Rectorat de Dijon, invite chaque année les collégiens et lycéens de Dijon à découvrir plusieurs films européens au cinéma Devosge.

En 2014, les  films suivants ont été proposés :

Film italien (21 février 2014) : Reality de Matteo Garone (2012)

Film danois (18 avril 2014) : Royal affair de Nikolaj Arcel (2012)

Film russe (18 octobre 2014) : The Major de Yury Bykov (2013)

Film allemand (19 décembre 2014) : Gold de Thomas Arslan (2013)

LES CONFERENCES POUR LES ENSEIGNANTS

L‘ARP, avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Bourgogne, et en relation avec le Rectorat de Dijon, propose chaque année un cycle de conférences, au cinéma Devosge, les premiers lundis des vacances scolaires, à un public de plus en plus large : les enseignants de toute la Côte-d’Or, des collèges et lycées d’enseignements général  (public et privé)et des lycées agricoles, les élèves de l’UFM de Dijon, les élèves de Terminale « option lourde cinéma » du lycée du Castel à Dijon. Ces conférences sont également proposées aux élèves de la SUFCOB (organisme de formation des adultes de 25 à 60 ans souhaitant obtenir le baccalauréat), ainsi qu’à l’université inter-âge (UTB) et à l’OPAD (Office pour les Personnes Agées de Dijon)

49049Les conférences de l’année scolaire 2013-2014, se sont déroulées autour du thème : DE LA COMEDIE SOCIALE AU DRAME SOCIAL ITALIEN

– Lundi 21 octobre 2013 : Au nom du peuple italien (1971) de Dino Risi; conférence animée par Annabel Lanier, Professeur de cinéma au lycée Castel de Dijon

– Lundi 23 décembre 2013 : Le voleur de bicyclette (1948) de Vittorio de Sica ; conférence animée par Annabel Lanier, Professeur de cinéma au lycée Castel de Dijon

– Lundi 24 février 2014 : Les Equilibristes (2013) d’Yvano de Matteo; conférence animée par Agnès Pigler – Docteur en philosophie, Déléguée académique pour l’action artistique et l’action culturelle au Rectorat de Bourgogne

– Lundi 21 avril 2014 : La grande Belleza de Paolo Sorrentino (2013) ; conférence animée par Agnès Pigler – Docteur en philosophie, Déléguée académique pour l’action artistique et l’action culturelle au Rectorat de Bourgogne

Pour l’année scolaire 2014-2015, le thème abordé était LE CINEMA ESPAGNOL

– Lundi 20 octobre 2014 : Mort d’un cycliste de Juan Antonio Bardem (1955) ; conférence animée par Annabel Lanier, Professeur de cinéma au lycée Castel de Dijon

– Lundi 22 décembre 2014 : La chasse de Carlos Saura (1966) ; conférence animée par Emeric de Lastens, Conseiller cinéma et audiovisuel de la DRAC Bourgogne

– Lundi 23 février 2015 : Le bourreau de Luis Garcia Berlanga (1965) ; conférence animée par Agnès Pigler, Docteur en philosophie

– Lundi 27 avril 2015 : Les sorcières de Zugarramurdi d’Alex de La Iglesia (2013) ; conférence animée par Cyril Jacquens, exploitant (cinéma Devosge, Cap vert)

clap2011SOUTIEN A DES FESTIVALS EN BOURGOGNE

L’ARP a soutenu la 27ème édition de CLAP 89, qui s’est déroulée du 4 au 6 avril 2014 au Théâtre municipal de Sens (en Bourgogne). Depuis sa création, Clap 89 s’est fixé comme objectif d’encourager et de diffuser le court métrage. Sous la présidence du comédien et cinéaste Mathieu Demy, ce festival de courts métrages amateurs et semi-professionnels a présenté trente films, venus de tout l’hexagone, en compétition (sur les 300 films reçus en sélection). Ils ont été jugés par deux jurys : un jury composé de professionnels du cinéma et un jury composé de sept jeunes de l’Option cinéma du lycée de Sens. Le comité d’organisation du festival a choisi de mettre à l’honneur le travail cinématographique réalisé par les jeunes lors des ateliers audiovisuels de la MJC/Passeurs d’images et dans le cursus des élèves de l’Option cinéma du lycée Catherine et Raymond Janot.

Les prix suivants ont été décernés :

– Clap option cinéma pour Ananas Spleen de Guillaume Micquel

– Prix spécial pour Narvalo de Christophe Switzer

– Prix d’interprétation à Kim Ceyssens pour Gabrielle de Margo Fruitier et Paul Carton

– Prix du jury pour 37°4 S d’Adriano Valerio

– Clap d’argent pour Gabrielle de Margo Fruitier et Paul Carton

– Clap d’or pour Zinneke de Rémi Allier

B001-Bertucelli-Julie-380x458UN ARTISTE A L’ECOLE

L’opération Un artiste à l’école, portée par l’association La culture et la copie privée, dont L’ARP est membre, propose à une vingtaine d’artistes (auteurs, artistes interprètes, musiciens, producteurs, graphistes, dessinateurs…) des différents secteurs (cinéma-audiovisuel, musique, arts graphiques…) de retourner sur les bancs de leur école, collège ou lycée, afin d’évoquer leur parcours, leur métier, partager leur expérience, et discuter avec les jeunes de la création artistique en général.

La 3ème édition s’est déroulée du 3 février au 31 mars 2014. L’événement s’inscrit dans une volonté de démocratisation culturelle, afin de rapprocher les citoyens de la création, de l’art et de la culture, de les sensibiliser aux métiers artistiques, mais également de susciter de nouvelles pratiques culturelles, de faire naître et de conforter de futures vocations professionnelles.

Cette initiative a quatre objectifs majeurs :

– Favoriser la transmission des savoirs en luttant contre l’intimidation sociale : la culture a encore aujourd’hui trop souvent une image élitiste, distante et éloignée : la rencontre des enfants et des adolescents avec un artiste qui a fréquenté le même établissement scolaire favorise un mouvement d’ouverture à l’égard de la culture, de la création et des métiers artistiques, grâce la transmission d’une trajectoire individuelle à laquelle ils peuvent s’identifier.

– Faire de la pédagogie sur la démarche et le métier artistiques : en expliquant aux enfants son parcours personnel, l’artiste leur transmet une connaissance des filières existantes. Une information juste et concrète leur est ainsi donnée sur les difficultés et la rigueur qu’impose toute démarche artistique, mais aussi sur l’apport pour une société de compter en son sein des créateurs et des artistes.

– Enrichir le lien entre les élèves et les établissements scolaires : beaucoup d’élèves sont découragés et inquiets face à leurs futurs choix professionnels, et doutent de l’intérêt essentiel et majeur qu’apporte l’apprentissage scolaire. Grâce à la présence d’un artiste ayant fréquenté ce même établissement, ce moment de rencontres et d’échanges au sein de l’école, collège ou lycée, enrichi le rapport que les élèves entretiennent avec leur milieu scolaire, et redonne à l’école son rôle fondamental, socialisant et formateur.

– Nourrir un projet artistique et pédagogique autour de l’artiste. Des supports visuels pédagogiques sont proposés aux enseignants et aux directeurs d’établissements pour accompagner et mettre en image la rencontre : le film 1001 métiers de la Musique (26’), les teasers Qu’est-ce qu’un auteur ? (2’14) et Qu’est-ce qu’une œuvre ? (1’49). Les enseignants ont également effectué en amont un travail de sensibilisation autour de l’œuvre de l’artiste (chanson, film, pièce de théâtre…).

En 2014, ils sont revenus dans leur école :

Julie Bertuccelli – Ecole Houdon à Paris – 18ème

Jeanne Labrune – Lycée Marie Currie à Chateauroux – 36

Pascal Kané – Lycée Jacques Decourt à Paris – 9ème

TRAVAIL AUTOUR DE FILMS, RENCONTRES AVEC DES REALISATEURS POUR TOUS LES PUBLICS

Les étudiants des Beaux-Arts : rencontre avec Michel Ferry

Le 18 novembre 2014 le réalisateur Michel Ferry s’est rendu à Beaune, à la rencontre des étudiants de l’Ecole des Beaux-Arts, pour une journée d’initiation à l’Histoire du cinéma. Durant cette journée, qui s’est déroulée dans une salle du Cap’cinéma de Beaune, Michel Ferry a souligné les évolutions du cinéma dans la forme, et dressé un parallèle audacieux avec la peinture.

437374.189Les enfants hospitalisés

Depuis 1997, l’association Les Toiles enchantées, présidée par Alain Chabat, parcourt la France pour offrir aux enfants malades, handicapés et hospitalisés, les derniers films à l’affiche. Grâce à l’association, la magie du cinéma se déplace dans les hôpitaux pour enfants malades, centres de rééducation et de pédiatrie et établissements pour enfants handicapés, dès la sortie en salles des films. L’enfant malade ou handicapé dépasse ainsi son quotidien pour accrocher son imaginaire à la magie des émotions du cinéma qui, au même titre que tous leurs soins, constitue un pas vers la guérison, vers le désir que demain existe. Du vrai cinéma, des films à l’affiche, en 35 mm, sur grand écran !

 Mercredi 26 mars 2014, à l’hôpital de Beaune : L’ARP a organisé une projection du film d’animation Minuscule, la vallée des fourmis perdues de Thomas Sczabo, en présence de Gisèle Tsobanian, Directrice des Toiles enchantées.

– Jeudi 16 octobre à 14h à l’Institut Médico Educatif La Montagne Sainte-Anne : Les Vacances du Petit Nicolas de Laurent Tirard.

– Vendredi 17 octobre à 14h à l’Institut Médico Educatif La Rente Bel Air (PEP21 : Samba d’Olivier Nakache et Eric Tolédano.

Partager

Comments are closed.